Santé

Les populations des quartiers prioritaires de la politique de la ville sont, plus que d’autres, victimes d’un état de santé dégradé, aggravé par un accès aux soins de premier recours défaillant. Cela justifie une stratégie partenariale spécifique.